16 au 18 Avril 2012 – Tour d’Istrie (Croatie)

Thomas Boudat a participé lors du week end de Pâques, au Tour d’Istrie en Croatie, 2ème Manche de la Coupe du Monde Juniors après celle de Paris Roubaix.

Le 1er jour, Thomas a eu du mal à récupérer du voyage et de son week end précédent à la manche du Challenge Nationale. Il a fini cette étape au milieu du paquet.

La 2ème étape riche de plusieurs cols semblait la plus dure de part son profil sur le papier. Dans la première descente, un coureur allemand a raté un virage et Thomas n’a pas pu l’éviter ainsi que 4 autres coureurs.

Les malheurs finissent leur course dans le ravin. Heureusement que quelques arbres les ont retenu. Thomas est ressorti le plus vite possible malgré une grosse douleur à la cheville. Il remonte sur son vélo, mais il n’avait pas vu que sa chaîne était vrillée. Il dû donc attendre 500m plus bas que les voitures puissent être débloquées pour changer de machine. Thomas arrive quand même au bout de l’étape au courage.

Après la course, il est emmené à l’ambulance puis directement aux urgences car il avait un gros trou à l’embase du mollet.

Il se fait poser 8 points de suture dans des conditions un peu « d’autrefois ».

Le lendemain, la mort dans l’âme, il a dû laisser partir ses copains sans lui, ne pouvant pratiquement pas marcher.

 

Article et photo : F. Boudat

15 Avril 2012 – Les Boucles du Trélon

Clément et Thomas

Clément et Thomas

Le dimanche 15 Avril 2012, nos 2 Juniors, Clément Barbeau et Thomas Boudat, qui depuis le début d’année accumulent les sorties avec le Pôle France, ont cette fois ci changer de couleurs pour revêtir le maillot de la sélection régionale d’Aquitaine afin de participer au Challenge National Juniors.

Ce Challenge se déroule sur 3 épreuves tout au long de l’année et à pour but de dénicher les futurs talents français sur route. Chaque épreuve se déroule en 2 étapes avec un contre la montre individuel sur un vélo traditionnel et une épreuve en ligne. la 1ère manche du challenge se tenait dans le Nord à Trélon.

Clément Barbeaux

Clément à la relance.

Le contre-la-montre de 12 km, s’est couru avec un vent violent qui s’est renforcé au moment des départs de nos représentants. Thomas prend la 6ème place à 10 secondes du vainqueur et Clément la 28ème place à 33″.

L’étape en ligne, s’est couru sur un circuit de 14 kilomètres à parcourir 9 fois pour un total de 127 kilomètres, et présentait une arrivée en bosse. Thomas et Clément ont toujours été aux avant-postes de la course sans réussir à faire la différence car très marqués à la suite de leurs bons résultats depuis le début de saison. Au final Thomas termine 12ème et hélas Clément fut contraint à l’abandon.

Thomas Boudat

Après le maillot du VCPL, du Pôle France, de l’Equipe de France, celui de l’Aquitaine pour Thomas.

Au classement général Thomas se classe 5ème.

Article et Photos de F. Boudat

14 Avril 2012 – Tour du Canton de Matha

La semaine suivante , à Matha, la course ne sait pas trop mal passée pour notre équipe de DN3.

Au bout quelques kilomètres, l’échappée du jours se forme avec 12 coureurs.

Stéphane Lemoine

Stéphane de nouveau à l’avant. Après un début de saison difficile.

Parmi eux, on retrouve, E Herbreteau et L Perrocheau (le Champion du Poitou-Charentes), N Lubat (Limousin) et Rémy Gally comme représentant du VCPL.

Un peu plus tard, un autre favoris rentre seul, en la personne de Y Marié, mais l’accélération de 4 coureurs est fatale à Rémy qui en paye les frais.

Le quatuor se fera néanmoins reprendre par le groupe d’échappée. Stéphane Lemoine et Micka Vidal, ayant perdu un représentant à l’avant sont obligés de rouler dans le contre pour faire la jonction et tenter leur chance.

Mission impossible, à cause du vent qui souffle alors très fort.

Au final, Stéphane remporte la 11ème place au sprint derrière l’échappée tandis que Micka termine 18ème et Rémy 20ème.

22 au 27 Novembre 2011 – 6 Jours de Gand (Belgique)

Gand 2011 La saison de Thomas s’est terminée ce Dimanche en apothéose à Gand où il participait à ses 1ers 6 jours.

Suite à ses performances réalisées au Grand Prix de l’Humanité, le sélectionneur de l’équipe de France Elites a tenu à le surclasser pour le faire participer à cette épreuve dans la catégorie Espoir associé à Jules Pij ourlet licencié au Chambéry CC.

Une légère appréhension au moment du départ à la gare qui s’est vite dissipée sur place.

Malgré la présence de nombreux coureurs déjà pros ou champion d’Europe et du Monde, Thomas s’est très rapidement senti à son aise sur le petit anneau du célèbre Kuipke (166m).

En effet dès le 1er soir il s’est imposé dans la course aux points en remportant 2 des 3 sprints classement.

Gand 2011 Ensuite avec Jules, ils prennent la 2ème place de l’Américaine et se parent dès le premier soir du maillot vert du classement par points.

Toute la semaine sera de la même envergure puisque la paire française prendra toujours la 2, voire 4ème place lors des différentes Américaines.

Ils ont terminé 3ème et 9ème du tour lancé en relais, 2ème puis 1er du 500m relais, donc toujours aux avant-postes.

Ils ont quand même eu  un petit coup de moins bien Jeudi soir, un petite baisse de régime bien normale, ils ont du abandonner leur maillot vert pour 2 centièmes de seconde sur le 500m lancé.

Mais vendredi soir ils ont remis le couvert et réendosser leur tunique pour ne plus la quitter.

Au final ils terminent 2ème à 2 tours des britanniques et meilleurs scoreurs de ces 6 jours.

Ce fût une nouvelle grande et belle expérience pour Thomas d’autant plus que chaque soir il courait devant plus de 5000 spectateurs fan de cyclisme.

Patrick Sercu ancien grand coureur (coéquipier d’Eddy Merckx) et organisateur de plusieurs 6 jours l’a déjà invité pour l’année prochaine !

Gand 2011 Maintenant il est temps pour Thomas de couper un peu et de  se consacrer un peu plus à ses études

 

Le classement final :

1     Yates / Doull                          GB           90 pts

2     Boudat / Pijourlet                 FRA       135 pts  2 tours

3     Harmsen / Bond                     NED        66 pts         »

4     Van zijl / Caspers                   NED        84 pts  3 tours

5     Cornet / Breyne                      BEL         66 pts         »

6     Stahr / Van Immerseel           ALL         70 pts  4 tours

7     Bigum / Busk                          DEN        66 pts       »

8     Hugentobler / Suter                SUI         50 pts   7 tours

9     Hesslich / Barkchat                ALL         28 pts   8 tours

10   Veneman / Lava                     BEL        8    pts   13 tours

11   Furst / Vendolsky                    TSJ         6   pts   14 tours

12   Le Cuivre / Nolle Merlier       BEL         4  pts    29 tours

17 au 21 Août 2011 – Championnats du Monde Juniors sur piste

Les Championnats du Monde Juniors sur piste se déroulaient  à Moscou du 17 au 21 Août.

Dans la foulée des Championnats d’Europe , c’était la même équipe de France qui était  présentée.

Thomas et ses médailles 2011

Thomas et ses médailles 2011

Mais malheureusement pour nos coureurs une intoxication alimentaire est venue couper leur élan et leurs ambitions.

Ils se sont quand même bien battus et terminent 6ème de la poursuite par équipe.

Thomas a ensuite enchaîné avec l’omnium.

Il fait un bon début d’épreuve en étant à sa place sur le tour lancé (13ème /26) et surtout 4ème  à la course aux points. Mais il s’est fait bêtement piégé à l’élimination (11ème ) après avoir fait un début de course parfait.
Au terme de la première journée il était 7ème.
Le lendemain les jambes étaient un peu lourdes et une erreur de braquet le relèguent à la 10ème  place de la poursuite. Mais il va faire un scratch de toute beauté et finit 2ème  de celui-ci.
Restait alors le km, l’autre point faible avec le tour lancé, où  il est resté dans le bloc, la sentence est donc tombée : 16ème.
Au final il termine 10ème  avec pas mal de regrets mais avec une énorme envie de mieux faire l’année prochaine en Nouvelle Zélande. Le sélectionneur national compte sur lui.

 

16 Juillet 2011 – 6ème Critérium de Schwenheim

Arrivée de Schwenheim

Jeff s’impose à chaque retour en Alsace.

Formé à l’Opal MTB Strasbourg, Jean-François Bentz, alias Jeff, à choisit de continuer sa formation au Pôle France de Talence et au sein du Vélo Club Pays de Langon.

Triple Champion d’Aquitaine sur piste, il s’est aussi classé 3ème au sein de l’équipe d’aquitaine lors du Championnat de France de Poursuite par Equipes.

Pour son retour en Alsace, pour les vacances, Jeff s’est imposé samedi soir à l’occasion du 6ème Critérium de Schwenheim. Au terme d’une échappée de 45 km, menée en association de Ferrero, puis Brobeck et de Schall, revenus successivement et au terme d’une course parfaitement gérée.

Arrivée de Schwenheim

Podium de Schwenheim

Ce quatuor eut le mérite de résister à la tentative de retour du favori et vainqueur sortant Simon, flanqué de son équipier Tritscher et de Teychenné-Coutet. A l’avant, Schall, Ferrero et Jeff accélèrent à leur tour, prenant le risque d’un contre de Brodbeck qui s’en alla seul à 7 tours de terme, constatant que ses partenaires Simon et Tritscher ne parvenait pas à recoller.

Néanmoins, Brodbeck fut repris à la 47 des 50 boucles de 1,3km.

On s’achemina vers un sprint à quatre, lorsque le dernier tour, Jeff éprouva l’opposition d’une attaque, certes enrayée, mais il ponctua son effort par un sprint victorieux.

 

Article du quotidien « L’Alsace ».

04 au 10 Juillet 2011 – Championnats de France sur Piste Elites

Quentin Lafargue

Quentin repart avec bien plus que 2 titres de Saint Denis de l’Hotel

Quentin Lafargue a changé à la suite de ces Championnats de France sur Piste 2011.

Car depuis, il a bien grossit, … son palmarès déjà bien imposant dans les catégories des Jeunes.

En réalisant des courses de toute beauté, il a une nouvelle fois fait vibrer les personnes venues le soutenir dans les gradins du vélodrome de Saint Denis de l’Hotel.

 

Kilomètre Séniors Elites :

Quentin Lafargue

Quentin au départ de son premier titre 2011

On savait que Quentin avait énormément progressé depuis cet hiver. En reprenant un travail à la base, il avait amélioré ses temps sur la borne de plus de 1 seconde.

Cela le classait juste derrière ses ainés lors du Championnat du Monde d’Avril 2011.

En venant à Saint Denis de l’Hotel, il voulait défendre son titre de 2010 car beaucoup lui avait répété qu’il avait gagné sans les meilleurs.

Il savait la tâche dure sur ce vélodrome ouvert de 333 mètres balayé par le vent.

Justement, il comptait sur ce dernier pour l’aider en espérant qu’il souffle moins lors de son passage.

En s’élançant en dernière position, Quentin connaît les temps des ses adversaires. En 1’03’’349’’, le temps de Michaël d’Almeida est déjà exceptionnel et il sera dur de le battre.

Quentin démarre mieux qu’a son habitude avec le 3eme temps au premier demi tour, juste à un petit dixième de Michael d’Almeida. Il accuse cependant un retard d’une demi seconde après le 1er tour et toujours le même retard en attaquant le dernier tour.

Avec un braquet surement inférieur que celui de Michaël et le Mayennais François Pervis (4ème et 3ème des Championnats du Monde) il termine mieux et confirme son titre de 2010 en 1’03″253.

 

Vitesse Séniors Elites :

Rassuré après son titre du Kilomètre, Quentin a

Grégory Baugé et Quentin Lafargue

Pas facile d’être en final face au Champion du Monde

borde le tournoi de vitesse avec l’objectif de prendre de l’expérience. Son autre objectif sur la semaine est l’épreuve de Keirin qui se déroulera en clôture de ces Championnats.

Cela n’empêche pas Quentin de terminer 3ème du 200 mètres lancé, en 10″231(son record personnel!!!) remporté par Mickaël Bourgain en 10″208.

Ce temps, lui permet d’éviter Grégory Baugé, le Champion du

Monde en titre et Mickael Bourgain, médaillé de Bronze aux derniers JO.

La tâche n’est pas des plus faciles, puisqu’il rencontre François Pervis en demi finale. En 2 manches, la première plutôt tactique et la seconde tout en force, il accède à la finale, où il rencontrera ‘’the Tiger’’, Grégory Baugé.

En finale, c’est donc le Champion du Monde de la spécialité qui est son adversaire.

Le seul à avoir battu les meilleurs Anglais et Australien de la planète, mais Quentin veut tenter sa chance pour ne rien regretter.

Lors de la 1ère manche, Quentin alors devant, lance le sprint à 200 mètres. Baugé, ne lui laisse pas un centimètre et démarre tout aussi puissamment pour ne pas laisser échapper cette manche.

Lors de la 2ème manche, Baugé fait passer Quentin devant, pour ne prendre aucun risque et vient l’ajuster dans la dernière ligne droite et montre ainsi qu’il est bien le leader du sprint en France.

Quentin termine donc Vice champion de France de vitesse individuelle!!

 

Keirin Elites :

Arrivée Keirin

Une arrivée serrée

Le 2ème véritable objectif de Quentin après le kilomètre était l’épreuve de Keirin car il aimerait bien conquérir le titre de la discipline lors des prochains Championnats d’Europe Espoirs.

Ayant une série facile lors qualification, il se retrouve en finale.

Lors de celle-ci, il se fait oublier en dernière position et profite du démarrage de Mickael Bourgain alors que Grégory Baugé mène à l’avant pour son coéquipier d’Almédia.

A l’entrée de la dernière ligne droite, ils sont 4 concurrents à débouler à 70km/h vers la ligne d’arrivée.

Dans un dernier rush, Quentin impose sur la ligne sa roue avant celle de Mickael Bourgain et Charly Conord.

Il décroche ainsi son 2ème titre de la semaine et selon les propos de Jean René Godart sur France Télévision, ‘’Quentin est bien l’Homme des ces Championnats’’.

 

Interview :

 

Quentin Lafargue

Quentin va devoir s’habituer aux questions des journalistes, …

Quentin, réalises tu le niveau que tu as atteint lors de ces Championnats ?

Non pas trop. Je savais que j’étais en forme car je m’étais bien préparé en vu des Championnats d’Europe qui arrivent en fin du mois de Juillet. J’ai fait de mon mieux dans toutes les courses. Plus la semaine avançait et plus je me sentais fort. J’ai couru à fond et j’ai eu de la réussite.

 

A quoi attribues tu ce niveau actuel de forme ?

D’abord suite à l’arrêt de COFIDIS, j’ai pu me reprendre en main avec les conseils du Coach (Florian Rousseau). J’ai repris tous les basics. De plus, j’ai retrouvé le maillot du VCPL. Celui de mes débuts et je crois qu’il me porte chance. Le fait aussi de participer à ces Championnats avec les gars de l’Aquitaine m’a beaucoup apporté sur le plan moral. J’ai les gamins du club autour de moi et le soir à l’hôtel on se marrait bien. Ce qui fait qu’une fois rentré, je ne pensais plus aux courses.

 

En final face à Grégory Baugé, n’as-tu pas eu le complexe du ‘’Champion de Monde’’ ?

Quentin Lafargue Euh…. Non!(rire) J’étais dans une très bonne semaine, je venais de sortir consécutivement Michael D’almeida et Francois Pervis en 1/4 et 1/2 finale. Je n’avais donc aucune pression. Mon championnat était déjà réussi!! J’avais juste envie de profiter du fait d’être en finale contre Baugé pour emmagasiner de l’expérience en match. J’ai tenté mais Greg était vraiment très fort!

 

Double Champion de France, tu deviens l’un des leaders du sprint français, cela ne te fait il pas peur à 20 ans ?

Non, car je ne me sens pas encore dans se rôle. J’ai eu de la chance lors du tournoi de vitesse, car par exemple, rencontrer Mickael Bourgain en demi finale aurait certainement été plus dur. Rencontrer Grégory Baugé, encore plus. Je peux dire que grâce à mon 200 m ( qui détermine les matchs ) j’ai eu le tournois qui était le plus a ma porté . Le niveau français est vraiment très élevé et tu peux finir 5ème en étant au même niveau physique que le 2ème. La tactique et l’expérience font ensuite la différence. Et puis Grégory Baugé reste le Leader. Il domine vraiment le sprint mondial en ce moment.

 

Dans 2 semaines, il y a les Championnats d’Europe, quels seront tes Objectifs ?

Je vais essayer de conserver mon titre sur le Kilomètre. Ensuite le Keirin me motive vraiment. Je pense que je peux faire mieux que 2ème l’année dernière. Ensuite je ne sais pas si je vais faire la Vitesse individuelle ou par Équipe. De toute façon, je ferai tout à bloc.

 

Qu’est ce qu’on peut te souhaiter pour la fin de saison ?

Fan de Quentin

et des Fans.

Peut être la même réussite que lors de ces championnats de France?

et puis de belles vacance en aout pour revenir gonfler a bloc en septembre!.

 

Une dernière question : Tu sais à quelle heure on mange?

Ah, Ah, Ah ….

Non, mais j’ai encore faim de Victoires.

 

Crédit photos : Frédéric Boudat, Sylvie Lemoine.

04 au 10 Juillet 2011 – Championnats de France sur Piste

Marie Fumey

Marie Fumey contrôle le peloton

Tous les ans, lors des bilans des Championnats de France sur Piste, on se demande comment les Coureurs du VCPL vont pouvoir faire aussi bien ou mieux l’année d’après.
Et tous les ans, ils nous épatent de nouveau …
Kilomètre, Vitesse Individuelle et Keirin Elites :
Les courses de Quentin sont disponibles dans cet article : ici

Course aux Points Minimes / Cadettes :
En 2010, Marie Fumey avait terminé 4ème, et 1ère Cadette 1ère année, de cette épreuve. Alors cette année, elle pensait bien pouvoir réaliser un podium lors de ces Championnats.
Elle mena sa course avec autorité car dans les tribunes tout le monde voyait bien que physiquement elle était la plus forte. Sur la piste, elle commit de nombreuses petites erreurs qui lui permirent juste de s’imposer d’un petit point sur la Bretonne Hélène Girard et la Franc-Comtoise Soline Lamboley.

Marie Fumey.

1er Titre pour Marie Fumey.

Poursuite Individuelle Juniors :
Pour leur première course de la semaine, Jeff Bentz et Thomas Boudat sont passés complètement à côté de leur poursuite individuelle, puisqu’ils terminent respectivement à la 16ème et 20ème place de cette épreuve.

Poursuite par Equipe

Thomas et Jeff emmène l’équipe d’Aquitaine en poursuite.

Poursuite par Equipe Juniors :
On retrouve nos 2 Juniors Jeff Bentz et Thomas Boudat dans l’équipe d’Aquitaine avec Yoan Vérardo et Benjamin Van Nieuwenhove.
Le matin, l’équipe se qualifie pour la petite finale en donnant l’impression de pouvoir faire beaucoup mieux.
L’après midi, il assure la médaille de Bronze en prenant la 3ème place en laissant se confirmer l’impression laissée le matin.

Courses aux points Juniors :
Dans cette épreuve on retrouve Thomas Boudat. Malheureusement, il subit un véritable manque de réussite dans cette épreuve. Loupant la bonne échappée, il se retrouve hors jeu à la suite d’une crevaison.
Yoan Vérardo, l’autre aquitain présent sur cette épreuve ayant pris la tête, Thomas se retrouve alors à faire le boulot pour son leader du jour.
Au final, Yoan Vérardo enlève le titre.

Thomas Boudat

Thomas aura beaucoup travaillé pour Yoan Vérardo

Américaine Juniors :

L’Aquitaine présente 2 équipes dans cette épreuve. Jeff Bentz fait paire avec Benjamin Van Nieuwenhove et Thomas Boudat est associé à Yoan Vérardo.

Lors des qualifications du matin, si Thomas se qualifie très facilement il en est tout autrement pour l’équipe de Jeff. En effet, ils doivent batailler car  sa série est beaucoup plus relevée. De plus, ils ont été gênés lors d’un relai, ce qui les a déstabilisés. Ils devront se battre jusqu’au bout pour obtenir leur ticket pour la finale.

L’après-midi, en finale, on assiste à une course ultra rapide (plus de 50 km/h de moyenne). Jeff est beaucoup plus à son aise que le matin et il se classe 7èmeavec son équipier.

Thomas qui était de mieux en mieux tous les jours a tout essayé pour faire craquer la paire du Centre , qui était favorite puisqu’elle avait gagné à la Cipale en Avril.

Ils n’y arriveront pas mais enlève tout de même une très belle 2ème place avec Yoan Vérardo.

Bilan de nos Médaillés Juniors :

L’encadrement ont trouvé Jeff et Thomas très stressés en début de la semaine. Il y avait la pression du Bac, ajouté au fait que les pensionnaires du Pôle France étaient très attendus . A cela, il faut rajouté une perte de repères par rapport à la piste de Bordeaux (250 mètres contre 333 à Saint Denis de l’Hotel). Nos Juniors ont été crescendo dans la semaine.

Jeff a obtenu sa 1ère médaille aux Championnats de France et Thomas double médaillé est sélectionné pour les Championnats d’Europe et du Monde Juniors.

Cerise sur le gâteau, Thomas obtient aussi son Bac avec mention Très Bien.

Le seul regret que l’on peut avoir est le fait que Jeff ait raté le sien, alors la fête aurait été plus complète.

Course aux Point Séniors Elites Filles :

Emilie Blanquefort

Emilie en attaquant, finie 2ème, derrière l’inévitable Jeannie Longo

Emile Blanquefort bien que courant avec le maillot LOINTEK, team UCI (règlement oblige), représentait le club dans cette course.

Un beau peloton était au départ avec l’ancienne Championne du Monde du Scratch, et surtout l’inusable Jeannie Longo.

Dès le départ, les attaques s’enchainent. On voit alors un groupe se détacher vers la mi-course avec Emmanuelle Merlot, Coralie Demay, Emilie Blanquefort et bien sûr Jeannie Longo.

Les ‘’Jeunes filles’’ profitent de ce coup pour se batailler les points lors des sprints intermédiaires. Derrière, Longo, assure le minimum de points mais surtout attend son heure avec patience.

A trois Sprints de la fin, une fois les points distribués, Longo place un contre tout en puissance. Emilie, Emmanuelle et Coralie, ont un temps d’attente, afin de récupérer de leur sprint, et laisse partir la multiple Championne. Il n’en faut pas plus pour que Jeannie se mette à l’abri de ces anciennes partenaires. Stratégiquement, elle évite de faire la jonction avant l’avant dernier sprint et ramasser les 5 points. Puis dans un ultime effort, bouche le trou sur le gros du peloton et empoche les 20 points lui assurant le leadership de l’épreuve.

Emilie grâce à ses efforts dans l’échappée obtient la deuxième place qui peut lui laisser quelques regret scar avec ses 17 points en aillant suivi Jeannie Longo, elle aurait pu décrocher le titre.

Course aux Points Espoirs et Américaine Elites :

Stephane Lemoine et Kévin Labèque

Stéphane Lemoine emmène Kévin Labèque vers la victoire.

Le dernier Langonnais présent à ces Championnats était Stéphane Lemoine. Au vue de la richesse des coureurs aquitains dans cette catégorie, il n’a participé qu’à la course aux points Espoirs et l’Américaine Elites.

Dans la première épreuve, Stéphane n’a pas trouvé ses marques et est passé à côté. Kévin Labèque dans un jour exceptionnel, prenait la tête de la course. Stéphane, en équipier lui boucha quelques trous afin qu’il puisse décrocher le titre.

Dans l’Américaine, associé à Mathieu Ladagnous, professionnel au sein de l’équipe La Française de Jeux, Stéphane termine 6ème, retrouvant ses jambes, il finit l’épreuve en remportant le dernier sprint.

 

Crédit photos : Frédéric Boudat, Sylvie Lemoine.

03 au 05 Juin 2011 – 23ème Tour des Ecureuils

1ère étape : Sauveterre de Guyenne / St Germain de Graves, 111km.

Le départ est plutôt rapide avec de nombreuses tentatives d’échappés.
Il faut dire que les bosses proposées étaient placées idéalement pour permettre une course de mouvement. L’équipe du VCPL avec (Stéphane Lemoine, Mika Vidal, Jeff Bentz, Brandon Souboua et Valérian Lafargue) faisait le travail à tour de rôle pour être représentée dans les coups.
Si bien que comme depuis le début de l’année, c’est Mika qui réussit à se placer dans le premier coup sérieux.
Ce groupe reste à l’avant pendant 40 à 50 km et même si quelques groupes isolés réussissent la jonction, permettant à 3 langonnais de se regrouper à l’avant, tout rentre dans l’ordre avant le 1er passage sur la ligne.
Reste alors 2 tours du circuit final à réaliser et Jeff lance le bon coup. Un quatuor se forme avec : J.Quessette, C.Saumon , R.Jagu et Jeff, et réussit à prendre 40 secondes au peloton. Tout semblait jouer, mais finalement, le gros du peloton rentre dans la bosse de l’arrivée lors du dernier tour, avec quand même plusieurs cassures.
Jeff, émoussé, car il a commencé sa préparation en vue des Championnats de France sur piste de Juillet, s’accroche avec les premiers, et termine 4ème dans le temps du vainqueur. Mika prend la 10ème place et Stéphane la 16ème, tous les deux à 7 secondes.
Les autres Langonnais qui ont craqué à cause du travail d’équipe, terminent plus loin.
Ces résultats permettent au VCPL de prendre la tête du classement par équipe.

Equipe VCPL

Equipe VCPL Tour des Ecureuils 2011

2ème étape : Cazalis / Brouqueyran, 102 km.

D’entrée le départ est rapide car les 30 premiers kilomètres sont tout plat. 3 hommes ont réussi à s’isoler à l’avant et le VCPL n’est pas représenté.
A trois, l’ensemble de la caravane ne croit pas aux chances des fuyards qui pourtant au passage à Bazas, kilomètre 40, possèdent 1 minute d’avance.
Dans la 1ère difficulté du jour à Gans, tout se regroupe, et de nouvelles attaques se forment où Stéphane Lemoine réussit à s’y glisser.
Le groupe poursuit jusqu’en bas de la difficulté suivante à Aillas où Stéphane insiste sans être suivi par les coureurs l’accompagnant si bien que tout rentre dans l’ordre. Ensuite, c’est au tour de Mika Vidal de suivre les coups jusqu’au passage à Mitton mais sans plus de réussite.
Le peloton commençant enfin à s’émousser, un trio prend enfin les devants avec la présence comme la veille de Jeff. L’échappée s’offre lors du 1er passage à Auros, 1 minute d’avance sur un contre et 1 minute 30 secondes sur le paquet.
En haut de Lados, des hommes essaient de partir du peloton mais sans réussite. Mika, lui, n’y croyait plus trop. Grosse erreur. Stéphane lui ne se pose pas ces questions. Il est vrai que depuis le

début de saison et des pépins à répétition, il cherche toutes les occasions pour s’imposer et il est vrai qu’avec 3 passages à Brouqueyran rien n’était encore fini, si on a les jambes.
Donc, au passage de Brouqueyran, pour le 1er passage, un nouveau contre se forme, avec les 1ers du classement général : M. Tanguy (maillot jaune), Y. Verardo, K. Soubes.
Stéphane réussi à s’immiscer dans ce groupe et joue son rôle d’équipier car Jeff représente toujours le VCPL à l’avant de la course.
Le contre réussit la jonction dans la descente d’Auros, à moins de 5 kilomètres de l’arrivée.
Dans la bosse (mur) finale, Jeff craque dès le bas, fatigué par sa nouvelle journée devant, tandis que Stéphane craque peu avant le haut. Y. Verardo, bien décidé à prendre le maillot jaune, réussit à en remettre pour faire coup double : victoire d’étape et leader du général.
En bilan, Stéphane prend la 13ème place à 24s, Jeff la 26ème à 50s.
Mika, par faute d’y avoir cru, sort complètement du classement en accusant un retard supérieur à 7 minutes. Valérian Lafargue et Brandon Souboua, tant qu’à eux n’ont pu résister à ces étapes.

3ème Etape : Bazas / Bernos Beaulac, 104 km.

Stéphane Lemoine

Stéphane Lemoine remporte la 3ème étape

Le VCPL n’est plus que 3, suite à l’abandon de Valérian et Brandon, mais nos coureurs sont bien décidés à concrétiser sur une épreuve qui les voit rarement repartir bredouille.
Dans la 1ère bosse, 4km après le départ, Mika, Jeff et Stéphane sont déjà présents au avant poste. Cela ne les empêche pas de louper le 1er gros coup formé de 4 coureurs.
Mika fait le forcing jusqu’à Grignols pour partir en contre, mais le peloton réagit à chaque fois et le quatuor de devant (Tauzia, Larquié , Simoneau et Gouret), prend de l’avance.
Après Grignols, arrive alors la succession des 3 meilleurs grimpeurs. Stéphane et Jeff essayent à tour de rôle de faire le forcing et dans Sigalens, l’ouverture est enfin trouvée sur un contre de Stéphane Lemoine. Dans un 1er temps, il emmène avec lui le leader du l’épreuve qui collabore pour défendre son maillot jaune, puis décide de se relever. Mika voyant le bon coup, fait l’effort et réalise la jonction.
Les deux coureurs du VCPL, roulent alors pour creuser l’écart et revenir le plus vite possible sur les 4 de devant. Le regroupement s’opère et les fuyards rentrent ensemble sur le traditionnel circuit final de Bernos Beaulac.
Là, les attaques repartent de plus belle, et l’expérimenté, P. Peyencet (Périgueux), sera le plus dangereux en attaquant dans le faux plat après l’arrivée du dernier tour.
Mika se dévoue alors entièrement pour ramener Stéphane le sachant plus rapide que lui en cas d’arrivée groupée.
La jonction se fait dans le dernier virage en bas de la bosse d’arrivée.
Stéphane n’a plus qu’à lancer son sprint et déborde tout le monde dans les derniers mètres. Mika fini 13ème mais cela reste bien anecdotique au vu du travail réalisé pour le résultat final de l’équipe.

Au général, Stéphane termine 5ème à 13 secondes de Julien Quessette qui enlève le 23ème Tour des Ecureuils., Jeff prend la 23ème place a 3min45 et Mika 38ème.

le mot de la fin de Stéphane de la part des coureurs :
‘‘Ce week-end s’est passé dans une super ambiance et l’état d’esprit des coureurs a donné un joli travail d’équipe récompensé par une victoire.
A çà il faut aussi remercier Joceline, pour nous avoir fait les repas du samedi au lundi, l’encadrement technique à la prépa des vélos, et aux suiveurs présents aux bords des routes.
Quand aux directeurs sportifs, leurs conseils avisés d’avant courses, ont été importants dans notre stratégie en cours d’étapes.
Merci à eux Tous.’’

 

Article : les Coureurs

Les Photos : JL Lemoine, B. Mugica.

02 Juin 2011 – Championnat Inter Région Féminin à Le Garic

En déplacement en Midi-Pyrenees, à Le Garic, sur un circuit sélectif et technique, nos représentantes ont porté dignement et très haut les couleurs sang et or de notre grande famille.

 

La course Minimes / Cadettes :

En minimes-cadettes 39 participantes s’alignaient au départ. Après avoir lancé les hostilités et la bonne échappée , Marie Fumey monte sur la plus haute marche du podium s’octroyant d’un même coup le Titre Interrégional et le Titre Aquitain.

Podium La Garic

La course Juniors :

En juniors, Solenne Chiappa malchanceuse, prise dans une chute en début de course et victime d’une crevaison en fin, termine dans les 25 premières et devient Vice Championne d’Aquitaine. Pas si mal.

 

La course Séniors :

En seniors, Emilie Blanquefort, baroudeuse de service, lance la bonne échappée pour terminer en grande triomphatrice l’épreuve, s’octroyant elle aussi le Titre Interrégional et le Titre Aquitain.

 

Bravo les Filles, ne baissez pas la garde, les résultats ne sont que le reflet du travail que vous fournissez sans jamais rechigner à la tache. Le VCPL, son Président Serge Bouquet et l’encadrement sont fiers de vous.