6-10 Juillet 2015 – Championnat de France sur Piste

Du 6 au 10 juillet avaient lieu à Hyères les championnats de France sur pistes des catégories jeunes.

Deux jeunes sociétaires du Vélo club Pays de Langon ont eux la chance d’être sélectionnés pour représentaient les couleurs du comité d’Aquitaine. Victor Charlot et Nicolas Boudat.

                                    Victor Charlot                                                   Nicolas Boudat

Durant la première journée, Nicolas participe à la poursuite individuelle, il termine 7e en  3min39sec sur les 3km à effectuer départ arrêté (49,4km/h de moyenne). C’est Valentin Tabellion (Région Centre) qui devient le nouveau champion de France en 3min32sec.

Nicolas Boudat

Jeudi, Nicolas et Victor se qualifient pour la finale de la course aux points, course de 15km couru à plus de 47km/h de moyenne. Nicolas après avoir superbement remporté le dernier sprint de l’épreuve réussit à décrocher sa première médaille de bronze sur des championnat de France et monte sur la 3e marche du podium. Valentin Tabellion (Région Centre) devient une nouvelle fois champion de France et Maxime Chevalier (Pays de Loire) termine second. Victor suite à une lourde chute à mi-course fut contraint d’abandonner l’épreuve.

Nicolas Boudat

Vendredi, le dernier jour du championnat se termine traditionnellement par l’épreuve de l’Américaine. Par équipe de deux, les coureurs se passent des relais dans le but de marquer des points sur les classements disputés tous les vingt tours.

Victor et NicolasL’équipe Aquitaine n°1 est composée de Nicolas Boudat et Victor Charlot, nos deux Langonnais qui s’étaient qualifiés en terminant 3e de la coupe de France de la même épreuve au mois de mai au vélodrome de Saint Quentin en Yvelines.

Les deux jeunes avaient à cœur de confirmer leur performance réalisée deux mois plus tôt. Après une course difficile au vu de la forte concurrence, ils réussissent à s’affirmer au niveau national et décrochent ensemble une nouvelle médaille de bronze.

Podium américaine 2015

 🙂 Félicitations à Nicolas et Victor pour leurs très bons résultats  🙂

À souligner les bonnes performances de l’ensemble de l’équipe d’Aquitaine, avec un titre de champion de France en poursuite par équipe Juniors, 3 médailles d’argent (poursuite individuelle et course aux points juniors, vitesse individuelle cadette) et  3 médailles de bronze (vitesse par équipe cadette, course aux points et Américaine cadet).

Merci à Françoise Boudat et Louis Charlot pour les photos, la galerie complète est disponible ici.

17 au 22 Juillet – Championnats de France Piste de l’Avenir

Trois langonnais représentaient l’Aquitaine aux Championnats de France Piste de l’Avenir qui se sont tenus du 17 au 22 Juillet sur la piste d’Hyères.
Nos coureurs ont ramené 5 des 7 médailles remportées par le comité d’Aquitaine.
En toute modestie, l’un d’entre eux, Thomas Boudat aura été l’homme de ces Championnats en brillant, et remportant pratiquement toutes les épreuves auxquelles il a participé (3 sur 4).

Thomas à la poursuite de son premier maillot tricolore

Thomas à la poursuite de son premier maillot tricolore

D’abord, il remporte la poursuite individuelle, un peu contre toute attente parce qu’il n’était vraiment pas le favori mais sa soif de vaincre a fait la différence. Clément Barbeau, a terminé pour sa part à la 16ème place. Parti trop vite, il ne put emmener un braquet surement trop gros.
Ce 1er maillot tricolore a motivé toute l’équipe de poursuite par équipe qui a fait une très belle démonstration autant en technique qu’en puissance, certains coureurs comme Clément prenant plus d’un tour de relais et Thomas 2 tours. Ils battent en finale l’équipe de Normandie grande favorite puisqu’elle comptait dans ses rangs 3 champions de France sortant.

Thomas, Champion d'Europe de la course aux points

Thomas, Champion d’Europe de la course aux points

La course aux points était la plus dure à gérer du fait du titre européen glané 15 jours auparavant par Thomas. On sait tous qu’il est toujours difficile de confirmer par un titre national, un titre continental obtenu antérieurement. Et ce fût le cas, car bien sur d’autres coureurs voulaient aussi la victoire et celle-ci passait par la défaite de Thomas qui fût donc très marqué. Pourtant bien épaulé par Clément,
Thomas n’a pas rendu les armes facilement et a quand même pris une belle seconde place. Clément prenant au final la 11ème place.

Clément Barbeau a aidé Thomas dans la course aux points

Clément Barbeau a aidé Thomas dans la course aux points

Au cours de la saison 2012; ayant remporté la Coupe de France à la Cipale et pris la 4ème place des derniers Championnats d’Europe, Thomas et Clément étaient les grands favoris pour l’épreuve de l’Américaine. Bien décider à ne pas laisser se reproduire la déception de la course aux points, ils se sont battus sur tous les points si bien que tout s’est joué sur le dernier sprint classement et ainsi glaner un nouveau maillot tricolore.

Marie Fumey

Chez les Juniors filles, Marie Fumey, pour sa première année dans la catégorie, se trouve moins à l’aise que l’an dernier mais prend une belle médaille de Bronze à la course aux points.
Après sa participations aux Championnats d’Europe, elle mesure une nouvelle fois les progrès à accomplir mais il est sur qu’elle ne baissera pas les bras pour faire mieux en 2013.

Comme l’année, dernière, on peut constater encore une fois, le très bon bilan des jeunes coureurs du VCPL lors de cette semaine nationale.

IMG_7109

Clément et Thomas à l’Américaine.

Article et Photo : F. BOUDAT

Un duo Bleu-Blanc-Rouge

Un duo Bleu-Blanc-Rouge

9 Juin 2012 – Championnat de France de Keirin

Il y avait de l’électricité dans l’air.
De l’orage même, les visages de six finalistes des championnats de France de keirin étaient tendus, comme si tous jouaient leur place aux Jeux, alors que finalement seulement deux d’entre eux, Mickaël Bourgain et François Pervis.
Les deux hommes se sont d’ailleurs marqués à la « culotte » durant toute la course, Pervis donnant des coups de casque à son adversaire, « pour ne pas tomber », à-t-il dit. « C’était chaud cette finale, résume Bourgain, finalement troisième, mais je ne peux me prononcer à chaud, il faut que je revois les ima

Quentin Lafargue

Quentin Lafargue battra le futur sélectionné Français du keirin pour les JO de Londres.

ges de la course. » Une chose est certaine, François Pervis n’apparaîtra pas dans le classement de ces France 2012 de keirin, les commissaires ayant décidé de le déclasser. « Je suis dégoûté, complètement dégoûté », déclarait le Mayennais. « C’est la première fois que cela m’arrive. »
Les deux hommes qui ont été au coude à coude pendant quasiment un tour de piste à rouler à plus de soixante, soixante-dix kilomètres heure l’un a côté de l’autre, resteront ainsi collés… au minimum jusqu’au 12 juin, avant l’annonce des sélectionnés pour les Jeux de Londres.
En ce qui concerne le titre de Champion de France, il est finalement resté la propriété de Quentin Lafargue qui a fait de ce maillot du keirin comme une seconde peau pour lui depuis l’an passé et Saint Denis de l’Hôtel. « Ce titre est fort car il est acquis ici chez moi, disait à ffc.fr dépêches la France Cycliste, le Bordelais. Je n’ai pas fait un super début de saison, pareil hier en vitesse, je signe mon meilleur temps sur 200 mètres, mais je me fais sortir en quarts par Mickaël Bourgain. Ce titre me procure donc beaucoup de joie. » Il le projette aussi vers d’autres horizons futurs. « C’est clair que j’aime le keirin, et comme le kilomètre n’est plus au programme des Jeux, je me dis pourquoi pas y penser pour Londres 2012.

Victoire de Quentin Lafargue dans le keirin

Victoire de Quentin Lafargue dans le keirin

Les jeunes poussent en équipe de France sur piste, on le voit avec Charly Conord en vitesse qui a déjà gagné des manches de Coupe du Monde, disputés des championnats du Monde. Il ne faut pas perdre de temps, et se placer déjà maintenant dans la perspective de la prochaine Olympiade. Ce titre me conforte dans cette idée, j’ai gagné ici à la régulière. Mickaël et François se sont beaucoup « bataillés », j’ai vu la porte s’ouvrir devant. Je n’ai pas hésité. Je n’ai bousculé personne. Je suis heureux, double champion de France de keirin cela veut dire quelque chose.. » D’autant qu’à vingt et un ans seulement, Lafargue a tout l’avenir devant lui. C’est un atout de taille pour l’équipe de France de possèder une telle jeunesse…
De Bordeaux-lac, Hervé Bombrun

Source de l’article : FFC.fr

Photo : Bernard Mugica

16 au 18 Avril 2012 – Tour d’Istrie (Croatie)

Thomas Boudat a participé lors du week end de Pâques, au Tour d’Istrie en Croatie, 2ème Manche de la Coupe du Monde Juniors après celle de Paris Roubaix.

Le 1er jour, Thomas a eu du mal à récupérer du voyage et de son week end précédent à la manche du Challenge Nationale. Il a fini cette étape au milieu du paquet.

La 2ème étape riche de plusieurs cols semblait la plus dure de part son profil sur le papier. Dans la première descente, un coureur allemand a raté un virage et Thomas n’a pas pu l’éviter ainsi que 4 autres coureurs.

Les malheurs finissent leur course dans le ravin. Heureusement que quelques arbres les ont retenu. Thomas est ressorti le plus vite possible malgré une grosse douleur à la cheville. Il remonte sur son vélo, mais il n’avait pas vu que sa chaîne était vrillée. Il dû donc attendre 500m plus bas que les voitures puissent être débloquées pour changer de machine. Thomas arrive quand même au bout de l’étape au courage.

Après la course, il est emmené à l’ambulance puis directement aux urgences car il avait un gros trou à l’embase du mollet.

Il se fait poser 8 points de suture dans des conditions un peu « d’autrefois ».

Le lendemain, la mort dans l’âme, il a dû laisser partir ses copains sans lui, ne pouvant pratiquement pas marcher.

 

Article et photo : F. Boudat

04 au 10 Juillet 2011 – Championnats de France sur Piste Elites

Quentin Lafargue

Quentin repart avec bien plus que 2 titres de Saint Denis de l’Hotel

Quentin Lafargue a changé à la suite de ces Championnats de France sur Piste 2011.

Car depuis, il a bien grossit, … son palmarès déjà bien imposant dans les catégories des Jeunes.

En réalisant des courses de toute beauté, il a une nouvelle fois fait vibrer les personnes venues le soutenir dans les gradins du vélodrome de Saint Denis de l’Hotel.

 

Kilomètre Séniors Elites :

Quentin Lafargue

Quentin au départ de son premier titre 2011

On savait que Quentin avait énormément progressé depuis cet hiver. En reprenant un travail à la base, il avait amélioré ses temps sur la borne de plus de 1 seconde.

Cela le classait juste derrière ses ainés lors du Championnat du Monde d’Avril 2011.

En venant à Saint Denis de l’Hotel, il voulait défendre son titre de 2010 car beaucoup lui avait répété qu’il avait gagné sans les meilleurs.

Il savait la tâche dure sur ce vélodrome ouvert de 333 mètres balayé par le vent.

Justement, il comptait sur ce dernier pour l’aider en espérant qu’il souffle moins lors de son passage.

En s’élançant en dernière position, Quentin connaît les temps des ses adversaires. En 1’03’’349’’, le temps de Michaël d’Almeida est déjà exceptionnel et il sera dur de le battre.

Quentin démarre mieux qu’a son habitude avec le 3eme temps au premier demi tour, juste à un petit dixième de Michael d’Almeida. Il accuse cependant un retard d’une demi seconde après le 1er tour et toujours le même retard en attaquant le dernier tour.

Avec un braquet surement inférieur que celui de Michaël et le Mayennais François Pervis (4ème et 3ème des Championnats du Monde) il termine mieux et confirme son titre de 2010 en 1’03″253.

 

Vitesse Séniors Elites :

Rassuré après son titre du Kilomètre, Quentin a

Grégory Baugé et Quentin Lafargue

Pas facile d’être en final face au Champion du Monde

borde le tournoi de vitesse avec l’objectif de prendre de l’expérience. Son autre objectif sur la semaine est l’épreuve de Keirin qui se déroulera en clôture de ces Championnats.

Cela n’empêche pas Quentin de terminer 3ème du 200 mètres lancé, en 10″231(son record personnel!!!) remporté par Mickaël Bourgain en 10″208.

Ce temps, lui permet d’éviter Grégory Baugé, le Champion du

Monde en titre et Mickael Bourgain, médaillé de Bronze aux derniers JO.

La tâche n’est pas des plus faciles, puisqu’il rencontre François Pervis en demi finale. En 2 manches, la première plutôt tactique et la seconde tout en force, il accède à la finale, où il rencontrera ‘’the Tiger’’, Grégory Baugé.

En finale, c’est donc le Champion du Monde de la spécialité qui est son adversaire.

Le seul à avoir battu les meilleurs Anglais et Australien de la planète, mais Quentin veut tenter sa chance pour ne rien regretter.

Lors de la 1ère manche, Quentin alors devant, lance le sprint à 200 mètres. Baugé, ne lui laisse pas un centimètre et démarre tout aussi puissamment pour ne pas laisser échapper cette manche.

Lors de la 2ème manche, Baugé fait passer Quentin devant, pour ne prendre aucun risque et vient l’ajuster dans la dernière ligne droite et montre ainsi qu’il est bien le leader du sprint en France.

Quentin termine donc Vice champion de France de vitesse individuelle!!

 

Keirin Elites :

Arrivée Keirin

Une arrivée serrée

Le 2ème véritable objectif de Quentin après le kilomètre était l’épreuve de Keirin car il aimerait bien conquérir le titre de la discipline lors des prochains Championnats d’Europe Espoirs.

Ayant une série facile lors qualification, il se retrouve en finale.

Lors de celle-ci, il se fait oublier en dernière position et profite du démarrage de Mickael Bourgain alors que Grégory Baugé mène à l’avant pour son coéquipier d’Almédia.

A l’entrée de la dernière ligne droite, ils sont 4 concurrents à débouler à 70km/h vers la ligne d’arrivée.

Dans un dernier rush, Quentin impose sur la ligne sa roue avant celle de Mickael Bourgain et Charly Conord.

Il décroche ainsi son 2ème titre de la semaine et selon les propos de Jean René Godart sur France Télévision, ‘’Quentin est bien l’Homme des ces Championnats’’.

 

Interview :

 

Quentin Lafargue

Quentin va devoir s’habituer aux questions des journalistes, …

Quentin, réalises tu le niveau que tu as atteint lors de ces Championnats ?

Non pas trop. Je savais que j’étais en forme car je m’étais bien préparé en vu des Championnats d’Europe qui arrivent en fin du mois de Juillet. J’ai fait de mon mieux dans toutes les courses. Plus la semaine avançait et plus je me sentais fort. J’ai couru à fond et j’ai eu de la réussite.

 

A quoi attribues tu ce niveau actuel de forme ?

D’abord suite à l’arrêt de COFIDIS, j’ai pu me reprendre en main avec les conseils du Coach (Florian Rousseau). J’ai repris tous les basics. De plus, j’ai retrouvé le maillot du VCPL. Celui de mes débuts et je crois qu’il me porte chance. Le fait aussi de participer à ces Championnats avec les gars de l’Aquitaine m’a beaucoup apporté sur le plan moral. J’ai les gamins du club autour de moi et le soir à l’hôtel on se marrait bien. Ce qui fait qu’une fois rentré, je ne pensais plus aux courses.

 

En final face à Grégory Baugé, n’as-tu pas eu le complexe du ‘’Champion de Monde’’ ?

Quentin Lafargue Euh…. Non!(rire) J’étais dans une très bonne semaine, je venais de sortir consécutivement Michael D’almeida et Francois Pervis en 1/4 et 1/2 finale. Je n’avais donc aucune pression. Mon championnat était déjà réussi!! J’avais juste envie de profiter du fait d’être en finale contre Baugé pour emmagasiner de l’expérience en match. J’ai tenté mais Greg était vraiment très fort!

 

Double Champion de France, tu deviens l’un des leaders du sprint français, cela ne te fait il pas peur à 20 ans ?

Non, car je ne me sens pas encore dans se rôle. J’ai eu de la chance lors du tournoi de vitesse, car par exemple, rencontrer Mickael Bourgain en demi finale aurait certainement été plus dur. Rencontrer Grégory Baugé, encore plus. Je peux dire que grâce à mon 200 m ( qui détermine les matchs ) j’ai eu le tournois qui était le plus a ma porté . Le niveau français est vraiment très élevé et tu peux finir 5ème en étant au même niveau physique que le 2ème. La tactique et l’expérience font ensuite la différence. Et puis Grégory Baugé reste le Leader. Il domine vraiment le sprint mondial en ce moment.

 

Dans 2 semaines, il y a les Championnats d’Europe, quels seront tes Objectifs ?

Je vais essayer de conserver mon titre sur le Kilomètre. Ensuite le Keirin me motive vraiment. Je pense que je peux faire mieux que 2ème l’année dernière. Ensuite je ne sais pas si je vais faire la Vitesse individuelle ou par Équipe. De toute façon, je ferai tout à bloc.

 

Qu’est ce qu’on peut te souhaiter pour la fin de saison ?

Fan de Quentin

et des Fans.

Peut être la même réussite que lors de ces championnats de France?

et puis de belles vacance en aout pour revenir gonfler a bloc en septembre!.

 

Une dernière question : Tu sais à quelle heure on mange?

Ah, Ah, Ah ….

Non, mais j’ai encore faim de Victoires.

 

Crédit photos : Frédéric Boudat, Sylvie Lemoine.